Douleur fessier : la sciatique en est à l’origine

En ce moment, vous ressentez une douleur dans les fessiers ? Cela est peut-être dû à une sciatique.

En effet, c’est une douleur symptomatique de cette pathologie. Aussi, nous allons tout vous dire, dans la suite de notre article.

Qu’est-ce que la sciatique ? Comment faire pour la soulager ? Qu’est-ce qui peut provoquer la sciatique ? Quels sont les traitements appropriés ?

Nous allons tout vous dévoiler ici, et vous allez tout comprendre.

Douleur fessier : la sciatique en est la cause

C’est vrai, la douleur fessier gauche ou droit peut effectivement être provoquée par une sciatique. Mais alors, qu’est-ce que c’est ? La sciatique :

  • Est le résultat du pincement du nerf sciatique
  • Celui-ci se retrouve compressé par la lombaire L5, ou par la vertèbre sacrée S1

Aussi, cela provoque des douleurs vives :

  • Des douleurs au niveau des fesses
  • Mais également des douleurs vives dans la jambe ou la cuisse
  • Il est également possible de ressentir des fourmillements ou des engourdissements dans la jambe et le pied

Cela peut devenir particulièrement handicapant au quotidien, puisque la douleur est encore plus aigüe en position assise.

En revanche, la position debout pourra vous faire du bien. Justement, nous allons voir quels sont les traitements qui pourront parvenir à vous soulager.

Douleurs fessières position assise : comment les soulager ?

Rassurez-vous, même si les douleurs que vous ressentez sont importantes, il est tout de même possible de les soulager, et ce de manière efficace.

Comment procéder ? On vous explique :

  • Votre médecin, une fois que la sciatique aura été diagnostiquée, pourra vous prescrire un traitement à base d’anti-inflammatoires
  • Des relaxants musculaires sont particulièrement conseillés
  • Il est également possible de prendre quelques séances chez un kinésithérapeute, qui pourra vous soulager de manière efficace, grâce à des manipulations simples
  • Une injection intramusculaire fessier douleur ? En réalité, on prescrit les infiltrations pour soulager une sciatique uniquement lorsque la cause provient d’une hernie discale

Mais il est nécessaire de se demander ce qui peut être à l’origine de la sciatique.

Comment le nerf peut-il se retrouver compressé de la sorte ? C’est ce que nous allons voir expliquer. 


Douleur bas du dos fessier : ce qui provoque la sciatique

Plusieurs causes possibles à la sciatique. En effet, le nerf peut être compressé par différents phénomènes :

  • Une hernie discale : c’est la raison la plus probable de la sciatique. Il s’agit ici d’un disque intervertébral pincé entre deux vertèbres, et plus particulièrement entre la L4 et L5
  • La grossesse : pendant la grossesse, la prise de poids ainsi que la lourdeur du ventre peuvent provoquer des maux de dos, mais également des sciatiques
  • Un problème au niveau osseux, notamment l’arthrose, ou encore l’ostéoporose
  • Une tumeur, dans les cas les plus graves

De plus, lorsque vous faites un faux mouvement, ou alors que vous portez des charges trop lourdes, il est possible de se coincer le nerf sciatique.

Cependant, nous avons une bonne nouvelle pour vous : les douleurs vont se dissiper !

Mal au muscle fessier : la douleur se dissipera dans quelques semaines

C’est vrai, au bout de quelques semaines, les douleurs liées à la sciatique vont peu à peu se dissiper.

Aussi, pendant ce temps, et si vous ne souhaitez pas prendre de traitement médicamenteux, voici quelques astuces qui vous permettront de vous soulager :

  • N’hésitez pas à prendre du repos. En effet, il est nécessaire de bien vous reposer, pour limiter les douleurs et surtout pour ne pas aggraver le problème. Mais ce n’est pas tout. En position allongée, le nerf sciatique est moins sensible, aussi, vous ne ressentirez pas de douleurs
  • Des plantes pourront être efficaces, notamment pour décontracter vos muscles et vous apporter un grand soulagement

Que faire en cas de sciatique extreme ?

Les symptômes des cas de sciatiques les plus graves sont les suivants :

  • Paralysie des membres inférieur

  • Incontinence urinaire ou fécale
  • Perte de masse musculaire
  • Douleur au niveau des organes génitaux

Dans ce cas, il est nécessaire d’intervenir très rapidement. Comment ? Grâce à une intervention chirurgicale, qui permettra de libérer le nerf et ainsi de remettre tout en ordre.